lundi 9 février 2009

rush hour

Le métro c'est la plaie quand on n'a que deux minutes pour prendre la correspondance du bus et que, bien sûr, c'est cette même rame (oui celle-là même où vous êtes assise) qui tombe en panne inexplicablement (les portes grandes ouvertes) sans que nul message ne viennent vous informer d'un souci quelconque... à part sans doute le fait que quelqu'un s'est (encore) amusé avec les portes coulissantes. C'est sans compter aussi les deux jeunes femmes qui occupent l'escalator de manière non conventionnelle pour tout usager des transports, à savoir ni à droite ni à gauche afin que des gens pressés (moi) puissent galoper sur l'escalier électrique, une fois la rame arrivée à bon port (enfin). "Pardon", "pardon". Et on cours sous la pluie/neige fondue. Ouf le bus, soupire t-on de soulagement. Encore quelques mètres et on s''engouffre dans la porte mi-ouverte. Il s'en fallait de trente secondes... un peu moins même. Tout est chronométré. Ne me dites pas que je ne fais pas de sport tous les jours....

5 Avis intrépides:

fabulousF. a dit…

Moi en général quand je fait ça je monte dans le mauvais bus...

ma vie intrepide a dit…

ça va, je risque pas de louper puisque c'est le seul qui attend quand je sors du métro mais les chauffeurs ne sont pas réputés pour attendre (l'heure c'est l'heure).

Marine a dit…

C'est le même sport que je pratiquais quand je vivais à Marseille... Ici, c'est plus calme! Ca change la vie. Et si je n'ai pas écrit "tout ce temps", c'est parce que je cherchais un sujet sur lequel je pourrais parler et qui serait plus intéressant que "je me suis goinfrée de crêpes et ensuite je me plains de mon bide" :D

Sebastien a dit…

Tellement vrai ! Ou alors ceux qui décident de se mettre a gauche dans les escalator, sans raison, sachant pertinemment qu'ils dérangent. Je ne supporte plus ! La dernière fois j'ai lâché un "Alors monsieur l'autiste, on confond sa droite et sa gauche ?!"

-- ra-di-cal --

ma vie intrepide a dit…

@ Marine : ben en tout cas, ton "je me suis goinfrée de crêpes et j'ai pris du bide" est joliment tourné :).

@ Séb : faut que je note cette expression !