lundi 5 octobre 2009

L'oeil du photographe

J'ai toujours admiré les personnes qui, d'un simple coup d'oeil, sont capables de saisir l'instant lorsque celui-ci est magique. C'est simple, je n'y arrive pas. Bien sûr, grâce aux nouveaux appareils numériques, il est bien plus facile de prendre un cliché sur le vif et parfois je ne suis pas trop insatisfaite, mais tout de même, cet oeil du photographe, je ne l'ai pas, encore moins comme ce jeune homme dont l'un des derniers clichés est tout simplement magnifique. Bien sûr, allez-vous me rétorquer, on ne peut pas tout avoir. J'en suis consciente. Bien sûr aussi, il m'arrive fréquemment, quand l'attente se fait trop longue dans une gare ou un quai de métro, de croquer mentalement les passagers qui m'entourent, en tentant d'imaginer un bout de leur vie, de deviner où ils se rendent - pressés ? Pas pressés ? Distraits ? Affairés ? Angoissés ? Timides ? Amoureux ? Heureux ?

Bien sûr aussi, je dois un minimum exercer mon regard quand il s'agit de dessiner un portrait, même si la plupart du temps celui-ci sort tout droit de mon imagination désormais. Mais rien à faire, cet oeil qui permet de saisir le centième de seconde où la pose sera idéale, où la lumière sera la meilleure, je n'y arrive tout simplement pas. Encore moins lorsqu'il s'agit de diriger le modèle afin que le cliché ressemble le plus à ce qu'il devrait car, nous ne leurrons pas, la perfection n'existe pas vraiment, tout au plus l'approche t'on. Parfois je m'arrête longuement sur ces photos éclatantes de vie - un sourire lumineux, un regard troublant ou malicieux ; en noir et blanc avec cet aspect granuleux des photos d'antan en sépia ; des paysages que l'on redécouvre comme si c'était la première fois, comme s'ils n'existaient pas sur cette terre. Et encore je ne parle pas d'iso ou de focale, tous ces termes techniques que je ne possède aucunement.

Tout ça pour vous dire que je suis admirative de ces gens qui ont cet oeil, d'autant plus quand l'image est si bien prise qu'elle évoque immanquablement un souvenir ou provoque une émotion.

13 Avis intrépides:

la question a dit…

Je savais qu'au fond de toi tu m'admirai ! Qui ne m'admire pas de toute facon? Qui à répondu "moi" au fond de la salle?????

Cet oeil se travaille si l'envie est là. C'est de la pratique, de la pratique et encore de la pratique. Mais tu vois, j'ai tenté l'écriture, je n'ai jamais reussi ! desfois des coups de chance mais juste de la chance.
Chacun ses talents :)

la questio a dit…

Et merci pour le compliment :D

Confutatis a dit…

tu m'enlèves les mots de la bouche la question !!! Ma vie intrépide, tu as bien d'autres qualité et si tu n'as pas "l'œil", ben chui sûre que tu peux au moins faire des clins d'œil ;)

ma vie intrepide a dit…

@ La question : j'admire honnêtement les gens qui ont cet oeil, celui de savoir que le cliché sera bon, même si je me doute qu'il y a de la pratique et de la technique derrière tout ça.

@ Bis : t'as vu la pub que je te fais ????? (suis allée voir ton flickr hier)

@ Confutatis : faut juste que j'enlève mes lunettes alors. Les clins d'yeux, ça je peux.... tiens je t'en fais un ;)

La Pingouine a dit…

merci pour cette découverte ^^

ma vie intrepide a dit…

Votre Altesse : de rien, faut remercier le talentueux jeune homme. Je n'y suis pour rien.

Anonyme a dit…

mode égocentrique on : j'ai parfois l'oeil, d'autres fois, non... constructif comme commentaire, n'est ce pas ?

(rire) ce que je veux dire, c'est que l'oeil, on l'a toujours un peu, plus ou moins, même si certaines fois, je rage de ne pas pouvoir prendre le centième de seconde qui m'a tapé dans l'oeil (je dis toujours "à quand l'appareil photo intégré à la rétine à déclenchement aux émotions)

La question a dit…

t'as pas refermé ton mode égocentrique plumevive ! fais gaffe!

ma vie intrepide a dit…

@ Oui plumevive, c'est tout à fait ça ! vivement cet appareil alors.

@ monsieur le photographe : qui parle d'égocentrisme ????

AMF a dit…

Sujet qui me touche aussi... La pratique, certes... L'oeil, certes... Mais l'opportunité ! Et la complexité aussi d'arriver à rendre ce que l'oeil voit...

ma vie intrepide a dit…

en effet, c'est cette capacité à saisir rapidement l'instant au moment opportun... que je ne maîtrise pas du tout.

AMF a dit…

Parfois, je dis bien parfois !, les forums photo peuvent t'aider à progresser. Et le matériel, même s'il n'est pas l'OEIL, joue quand même pas mal. Tu t'autocritiques assez sévérement, pourquoi ne nous proposerais-tu pas de temps en temps une de tes oeuvres ?

ma vie intrepide a dit…

:) Amf, ce n'était pas dans mon intention de m'autocritique, juste dire que j'admirais ceux qui savaient saisir l'instant magique d'une pose, rien de plus. Je prends des photos pour le plaisir comme la plupart des gens mais pas dans un but purement photographique. Au demeurant, j'écris et je dessine, ce qui n'est déjà pas si mal...