lundi 6 avril 2015

Hasard ou coïncidence*?

Est-ce en effet le hasard, qui fait si bien les choses, ou une bien singulière coïncidence ?

Depuis que j'ai déménagé dans cette rue de Wazemmes, me rapprochant dangereusement de ma ville de Lille, je me suis toujours demandée pourquoi ces deux verrières, impossibles à ouvrir, qui faisaient office de fenêtre dans mon nouvel appartement ? Et qui, quand le soir tombe, en été comme en hiver, fait office de scène de théâtre puisque les passants y jettent un oeil, voire plus, quand mon grand écran est allumé. A force je m'y suis habituée. 

Un beau jour, j'eus le fin mot de l'histoire : l'appartement était en effet une ancienne boucherie, bien avant que je n'arrive ou que l'ancien locataire ne s'installe, soit au minimum quinze ans. Je tends à croire que la boucherie date des années 70.

Avouez que le hasard fait bien les choses non ?  Un pied de nez ; une ironie du destin, qui sait se montrer facétieux.

Je trouve que ça a plutôt de la gueule tout compte fait, que ce soit une végétarienne qui occupe les lieux, avec ses trois colocataires sur pattes,  mes trois gorets comme je les surnomme.

Et vous, qu'en pensez-vous : hasard ou coïncidence ?


* emprunté bien évidemment à Monsieur Claude Lelouch.

0 Avis intrépides: