lundi 28 juin 2010

Rituel du soir


C'est toujours la même histoire, le même cinoche. Je lui prépare ses affaires pour la nuit et, au lieu de m'attendre sagement, il vient s'étaler à mes pieds, sur le tapis, ou bien encore à mes côtés sur le canapé, m'implorant du regard... Enfin j'extrapole. Comme je suis une noctambule invétéré – à l'heure où j'ai écris ces lignes, il est presque deux heures du matin, toujours pas fatiguée, voilà qu'il a pris mon mauvais pli. C'est une autre histoire, un autre cinoche, un autre son de cloche. Rituel du soir : je lui cours après pour lui faire reprendre le droit chemin. Au lieu de ça, il se réfugie sous la table comme si j'allais le tuer ou le manger. Oui, parce que j'ai eu la faiblesse de laisser ce monsieur-aux-longues-oreilles dormir dans ma chambre. Que voulez-vous si je suis faible... Et vous, oui vous, là : que feriez vous à ma place face à un lapin si mignon, si câlin ?

4 Avis intrépides:

La Pingouine a dit…

rhalala, je n'ai jamais eu de lapin mais je pense que j'aurai fait comme toi! J'accepterai toutes ses caprices ^^ et je le dorloterai un maximum haha ^^

Joufflette a dit…

Comme je te comprends ! ^_^
Moi je suis triste que ma chatte Trompette ne vienne pas dormir avec moi quand je suis chez mes parents.. J'aime bien entendre des ron ron dans la nuit !

Ces petites boules de poils nous font parfois tourner en bourrique mais elles sont si charmantes ! On leur pardonne tout..

Myu a dit…

oh la vilaine grignote, il n'est pas sage :) humm!!! pas étonnant c'est l'enfant pourrie gâté hihi :) se fait tt petit et sort discrètement

ma vie intrepide a dit…

@ La pingouine : c'est plus un lapin mais un vrai coq en pâte !

] Joufflette : l'avantage, réveil "écologique". L'inconvénient, un peu trop de réveils dans la nuit à mon goût ;)

@ Myu : je sais pas si le tiens est pareil mais, tous les soirs, il me fait son quart de folie (et vas-y que je fais des sauts de cabri : c'est trop drôle)