lundi 9 avril 2018

Nous reprenons l'antenne

Je ne dépose pas le bilan, non, mais j'avoue qu'en un an, voire plus, il s'en est passé des choses dans ma petite vie de lilloise presque quinqua.

Et non des moindres.

A moi le métro, plus de trains. Et qui dit trains, dit pas de grèves, pas de mécano victime de la panne d'oreiller, pas de retards intempestifs dûs à ... la liste est longue, vous pouvez la remplir à l'infini. 

J'ai donc quitté des collègues attachants, qui s'étaient attachés à cette collègue atta-chiante que j'étais. Et en fanfare qui plus est. Il y a des photos qui circulent sur mon kidnapping et mon arrosage de départ.

Depuis septembre de l'année dernière, je suis donc passée de l'eau aux vêtements. Pour résumer, j'ai changé de travail. Et qui dit nouveau travail, dit nouveaux collègues, nouveau fonctionnement, nouvel apprentissage. Parce que oui, j'apprends plein de trucs en ce moment, des trucs de ouf ! Bref, j'ai de nouveau repris le goût de "travailler en m'amusant et m'amuser en travaillant.

Autre nouvelle importante, bien plus triste celle-là : ma vieille grand-mère, la ronchonne Luna qui grognait toujours, quand elle n'était pas contente, ni même quand elle était contente, nous a quitté brutalement. Du même mal que Charlie et Oscar. Elle aura survécu à son compagnon Enzo d'une année. Je me souviens encore comme si c'était hier de leur coup de foudre mutuel. Jamais cohabitation entre lapins n'a été aussi rapide, en tous cas chez l'Intrepide. Désormais elle court dans les champs de carottes avec son amoureux. Du coup nous restons à trois : les deux plus jeunes lagomorphe et leur humaine de compagnie, occupée à faire du rabitt-nursing depuis 10 jours.

Et puis un an, c'est aussi le temps de partager des bons moments entre amis, des soirées en terrasses à re(dé)faire le monde, de continuer à cuisiner des bons petits plats entièrement végétalisés, de découvrir de nouveaux endroits, prendre des clichés de l'instant, mais également voir le désir d'écriture se faire moindre. Même si, en définitive, l'écriture est et restera ma plus grand histoire d'amour.

Alors, je  ne vous dis pas rendez-vous dans 10 ans. Comme je l'ai dit précédemment, je reviens.

Quelques esquisses sont déjà prêtes dans mes cartons.

See you soonest than you think.

4 Avis intrépides:

Marine Lux a dit…

Contente de lire ces nouvelles !

Ma Vie Intrépide a dit…

Contente de reprendre ma plume Marine Lux. Il fallait que je change de vie pour reprendre ce goût qui me manquait tant. Je suis jalouse : tu as pu danser en live sur "Space Dementia" à la Cigale !!!!

Lulubelle a dit…

Génial !!! je prends toujours autant plaisir à te lire !!! Lulubelle ...

Ma Vie Intrépide a dit…

J'écris moins mais toujours avec plaisir. Je vais essayer de t'appeler pour voir comment va la petite famille :)